En voiture, en camion, à vélo... sur la route, la vue c'est toujours la vie !

2 novembre 2020
Les Journées de la Sécurité Routière au Travail sont l'occasion de rappeler que les accidents de la route restent la première cause d'accidents mortels au travail. Si vitesse et téléphone sont souvent mis en cause, qu'en est-il de l'état de la vision des conducteurs ?
Retours aux actualités

Pour mémoire, les statistiques recueillies par l’AsnaV depuis plus de vingt ans auprès de plusieurs milliers de conducteurs démontrent que 20 % d’entre eux présentent au moins un défaut visuel, non ou mal corrigés.

Qu’ils soient chauffeurs routiers, conducteurs professionnels ou occasionnels, ou encore utilisateurs de nouveaux moyens de transport urbain, la vision doit être optimale à tout moment de la journée et quelles que soient les conditions de circulation.

C’est particulièrement vrai en cette période automnale où les jours raccourcissent et la visibilité décroit. Selon une récente étude du Nouvel observatoire des risques routiers et de la mobilité*,
2 automobilistes sur 5 déclarent d’ailleurs se sentir en danger à la tombée de la nuit.

C’est une évidence puisqu’avec moins de lumière, l’acuité visuelle diminue de 1 à 5 dixièmes, le champ visuel perd 30 %, les reliefs sont moins précis et le temps de récupération à l’éblouissement augmente. Tous les défauts visuels, même minimes, majorent ces effets physiologiques.

C’est pourquoi il est important de tester régulièrement la qualité de sa vision et de porter ses lunettes même, et surtout, pour effectuer de courts trajets. Trop de conducteurs encore négligent ce geste essentiel à la sécurité sur la route : 34 %** le déclaraient en 2019 car ils estimaient ne pas en avoir besoin !

Si la vue des chauffeurs professionnels, routiers, transports en commun, taxi…, est assez bien suivie lors de contrôles réguliers obligatoires, d’autres catégories n’ont pas cette chance et il convient de rappeler à chacun qu’il est de sa responsabilité de s’assurer de la qualité de sa vue.

* étude réalisée par OpinionWay en octobre 2020

** Baromètre de la santé visuelle 2019 – OpinionWay pour l’AsnaV