Télétravail : conseils pour soulager sa vue

3 novembre 2020
Que ce soit dans la cuisine, la salle de séjour, la chambre ou, pour les plus chanceux, le bureau, télétravailler chez soi est rarement synonyme de confort visuel.
Retours aux actualités

Lors du premier confinement, beaucoup de Français ont expérimenté le télétravail, souvent associé à des activités de loisirs pratiquées également sur écrans. Ainsi, l’étude réalisée par OpinionWay pour l’AsnaV* a révélé que, parmi les personnes affirmant avoir davantage sollicité leur vue pendant le confinement, 83 % d’entre elles ont déclaré que c’était en lien direct avec leur utilisation intensive des écrans. En conséquence, 26 % des Français en télétravail pendant le confinement de printemps ont ressenti des troubles visuels non observés jusqu’alors.

Comment éviter cela ?

1 – bien s’installer face à son écran

Placer l’écran droit devant soi pour éviter de trop bouger les yeux ou de se tordre le cou. La distance idéale est 1,5 fois la diagonale de l’écran, quelle que soit sa taille. Pour évaluer celle de son écran d’ordinateur, tendre les bras pour le toucher du bout des doigts. L’œil doit être à hauteur du haut de l’écran en favorisant le regard vers le bas.

Pour les porteurs de verres progressifs, il est indiqué, pour éviter d’incliner la tête vers l’arrière, d’abaisser l’écran de la hauteur d’une main.

2 – utiliser la bonne lumière

Nous entrons dans une période où, contrairement au Printemps, la lumière naturelle sera moins présente et souvent fluctuante tout au long de la journée. D’où l’importance d’installer des sources de lumière artificielle bien adaptées. Le niveau de luminosité doit être identique à celui émis par l’écran. Le luminaire, allumé même de jour, doit être placé à moins de 3 mètres. Il est important de s’assurer, avant d’allumer l’ordinateur, qu’aucun reflet n’apparait sur l’écran. Même peu intense, la lumière naturelle des fenêtres doit toujours provenir de façon perpendiculaire à l’écran. Enfin, ne jamais utiliser son écran dans le noir.

3 – faire des pauses régulières

Une pause signifie s’éloigner de son écran, changer d’activité, porter son regard au plus loin, même si aujourd’hui l’horizon se limite à la rue ou à l’immeuble d’en face. Regarder dehors pour profiter de la lumière naturelle permet de maintenir la vigilance et de stimuler la concentration.

Dans le cadre du télétravail, c’est la règle anglo-saxonne des 3 X 20 qui s’applique : une pause de 20 secondes toutes les 20 minutes en regardant à 20 pieds, soit environ 6 mètres. Et la journée de travail doit se terminer au moins une heure avant le coucher pour ne pas compromettre l’endormissement, surtout si l’on utilise un smartphone ou une tablette particulièrement émetteurs de lumière bleue.

4 – porter ses lunettes

Qu’elles soient prescrites pour corriger un trouble de la vue ou pour « soulager ses yeux », face aux écrans, les lunettes doivent être portées en permanence. Ne jamais attendre de ressentir un trouble (picotement, larmoiement, maux de tête…) pour mettre ses lunettes.

* les Français et la santé visuelle pendant et après le confinement – étude OpinionWay pour l’AsnaV – juillet 2020