Les Enjeux de la Santé Visuelle

28 juin 2019
Le jeudi 20 juin, l'AsnaV a réuni un parterre de professionnels, de journalistes et de partenaires afin d'analyser les différentes raisons pour lesquelles il est urgent de mettre en œuvre les moyens d'améliorer la prévention en France et de déterminer les moyens d'atteindre un objectif ambitieux, une vision parfaite pour tous !
Retours aux actualités

Les

Quel est l’état de la santé visuelle en France, quel est le coût du « mal voir » supporté par la société, qui sont les nouveaux consommateurs de santé, comment s’expriment les Français lorsqu’ils parlent de leur vue, quelles sont les réponses que les professionnels de la vue peuvent apporter à leurs attentes, ce sont les thèmes qui ont été traités au cours de la matinée par des spécialistes.

Sans oublier les résultats les plus notables du Baromètre de la santé visuelle 2019, présentés par Frédéric Micheau, directeur des études d’opinion chez OpinionWay.

Ceux-ci ont révélé des chiffres particulièrement inquiétants pour tout ce qui concerne la santé visuelle des 16 / 24 ans. Alors que ces jeunes considèrent les problèmes de vue comme une préoccupation de santé prioritaire, juste derrière le cancer, ils sont plus d’un million à n’avoir jamais bénéficié d’un examen chez l’ophtalmologiste.

Pourtant, tout les conduit à solliciter leur vue de façon intensive, que ce soit pour leurs études ou leurs loisirs. Voir la vie à travers les écrans est aujourd’hui une réalité puisqu’ils passent près de 10 h 00 face à leur ordinateur et leur téléphone portable. Pas étonnant qu’ils soient 75 % à avoir déjà ressenti des troubles visuels après autant de temps consacré à ces activités !

C’est pour cette raison qu’en conclusion du colloque, le Président Bertrand ROY a lancé un véritable cri d’alarme et appelé à une mobilisation générale de tous les acteurs concernés, professionnels de la vue, professionnels de santé, pouvoirs publics et politique, médias…http://www.frequenceoptic.fr/component/hwdmediashare/mediaitem/2328-asnav-santevisuelle16-24-bertrandroy.html

C’est l’avenir de toute une génération qui est en jeu. Il faut agir dès à présent pour mettre en œuvre un plan d’action destiné à améliorer le dépistage et à corriger les troubles visuels révélés, et ce, avant l’arrivée de la génération suivante dont les pratiques visuelles délétères sont encore plus précoces.

Ce sera le principal objectif des JOURNEES DE LA VISION qui se dérouleront du 10 au 19 octobre prochain.