Vos yeux au soleil de l'hiver

19 décembre 2019
Les vacances de Noël approchent, la neige est là et nombreux sont ceux qui vont circuler en voiture, même à deux pas de chez eux. Quelle que soit votre destination, les lunettes de soleil restent un accessoire indispensable de l'hiver, pour se protéger des rayons nocifs à l'extérieur et pour conduire en toute sécurité.
Retours aux actualités

Neige et soleil, protection maximale

A la montagne, l’altitude et la neige augmentent considérablement les doses de rayonnement ultraviolet reçues par la peau et les yeux. L’index UV augmente d’environ 10 % par palier de
1 000 m d’élévation tandis que la neige réfléchit de 40 % à
90 % du rayonnement. Même par temps couvert, les rayons traversent le brouillard ou les nuages tout en conservant leur puissance. Il convient donc d’adopter des lunettes ou un masque de ski avec un maximum de garanties de protection :

  • protection contre l’éblouissement,
  • assurée par la teinte des verres de catégories 3 ou 4, et protection contre les rayons UV, invisibles,
  • mention gravée de préférence sur les branches ou, à défaut, indiquée sur une étiquette.

L’achat de ces équipements chez un opticien permet de bénéficier des conseils d’un professionnel qui peut également en certifier la qualité.

Sur la route, attention au soleil rasant

L’éblouissement est souvent invoqué comme cause d’accidents de la circulation. En hiver, ce risque augmente car le soleil est plus bas et, à certains moments de la journée, il n’est pas possible de l’occulter avec le pare-soleil. C’est pourquoi l’AsnaV conseille de toujours conserver une paire de lunettes de soleil dans sa boite à gants, mais attention, pas celles que l’on utilise pour le ski : les catégories 4 sont à proscrire car leurs verres, trop foncés, peuvent représenter un danger dans un environnement de faible luminosité (tunnels, sous-bois…).